Respiration diaphragmatique hypopressive, pourquoi la pratiquer régulièrement ?

Respiration diaphragmatique hypopressive, pourquoi la pratiquer régulièrement ?

Les articles sur les techniques de respiration se succèdent  sur le net et les réseaux sociaux. Cet enthousiasme pour apprendre à respirer correctement peut susciter des confusions quant à la méthode à pratiquer.

Peu connue et peu pratiquée, la respiration diaphragmatique hypopressive est pourtant essentielle à la guérison de nombreux maux et pathologies dont souffre une grande partie de la population française aujourd’hui. 

Elle est basée sur une méthode de rééducation respiratoire et posturale très prometteuse, dont la clé est le diaphragme, le muscle principal de la respiration. 

Pourquoi le diaphragme a un rôle si important  ?  

C’est le muscle de la connexion et de l’unité. En latin diaphragma Dia : à travers Phragma : séparation 
En forme de coupole , il se situe à l’intérieur de la cage thoracique, s’étend entre le thorax et l’abdomen, ses fibres musculaires s’insèrent au niveau du sternum, des côtes et des vertèbres lombaires entre L1 et L4, et passent sur les muscles du psoas et du carré lombaire.
 
Par sa position stratégique dans le corps, comme un peu le chef d’orchestre,  il est impliqué dans n’importe quelle douleur de dos, dans n’importe quelle mauvaise posture, dans la hernie de Hiato, dans le reflux gastrique, dans la constipation. Il est en relation directe avec le système circulatoire et coupable du mauvais retour veineux et lymphatique, il interfère directement sur les prolapses, la prostatitis, l’incontinence urinaire, probablement sur les dysfonctions érectiles , l’éjaculation précoce, et enfin directement relié au système émotionnel, à l’anxiété et au stress. 

S’agissant d’un muscle, il convient de le travailler comme tout autre muscle que l’on sollicite lors d’une activité physique ou à l’effort, notamment s’il a tendance à être trop contracté,trop tonique.

Ne pas étirer et faire fonctionner correctement  le diaphragme  vient générer un grand nombre de maux  gênants dans notre vie au quotidien. 

Dans cette vidéo visible sur youtube, très bien expliquée, on comprend sa position stratégique et son influence sur tous les parties du corps. 

https://youtu.be/oDq8UDGw2P0?si=LCt1chPtoX29DJKj

Douleurs de dos/ Modifications posturales 

Si pour une raison quelconque les piliers du diaphragme sont raccourcis , cela réduit l’espace abdominal augmente la pression intra-abdominale et par conséquent vient déséquilibrer la colonne vertébrale.
Si le psoas se raccourcit, cela crée un excès de lordose lombaire, une faiblesse des muscles postérieurs de la colonne vertébrale, et une altération des muscles des jambes.
Nous avons besoin d’un diaphragme détendu et en phase avec la zone lombaire et du psoas, pour aider à une meilleure stabilité lombaire et du bassin.
 

Troubles digestifs / Constipation :  un abaissement du diaphragme c’est à dire un aplatissement de ses deux coupoles peut impliquer une compression sur les viscères et les organes internes. La respiration hypopressive vient masser les intestins,  permet d’éliminer les toxines accumulées par le foie, facilite à évacuer les gaz stockés dans les intestins, aide les selles à s’évacuer grâce à la relâche des colons ascendant et descendant, permet une meilleure circulation intestinale.

Incontinence /Prolapsus / Prostatitis : par la position du diaphragme, s’il génère un affaissement et de la pression vers le bas , les muscles du périné et la ceinture abdominale sont directement impactés pour supporter la pression provoquant à long ou à court terme selon le degré une descente d’organes vers le bas et des gênes urinaires au quotidien.  La perte de synergies entre l’abdomen et le périné ne peut réaliser sa fonction de soutien. 

Émotions / Stress/Anxiété  :  Muscle de la connexion et de l’unité , si le diaphragme tend à se contracter et à se raccourcir, ceux sont les 7 chakras qui en perdent leur harmonie.

Comprendre et pratiquer la respiration diaphragmatique hypopressive

La technique diaphragmatique hypopressive fait partie intégrante des recommandations et du mode vie anti-inflammatoire, elle est pratiquée depuis des siècles par les yogi, appelée Udiyana Bandha. 

Elle englobe plusieurs exercices séquentiels statiques et en mouvement avec un rythme respiratoire précis avec pour objectif  de générer une diminution de la pression intra-abdominale et des tensions musculaires , une stimulation de la respiration consciente, et une augmentation de la prise de conscience corporelle.

Dans cette courte vidéo bien résumée, on comprend vite les bienfaits notoires de l’entraînement respiratoire postural hypopressif 

https://youtu.be/1wDNBegLpPc?si=tlgHHy8M8p3APS0k

🔺️Tonifier les abdos sans pression
🔺️Mieux gérer la pression intra-abdominale
🔺️Récupérer une posture idéale
🔺️Prévenir des hernies ombilicales, inguinales, lombaires
🔺️Prévenir et réduire les symptômes d’incontinence urinaire
🔺️Protéger zones lombaire et pelvienne
🔺️Normaliser les tensions musculaires et articulaires
Et comme toute activité physique,  retrouver un mieux-être et estime de soi 😊

Quels exercices pratiquer tous les jours pour étirer son diaphragme ?

En niveau débutant on est plutôt sur des positions fixes  et statiques pour bien conscientiser la méthode.

Comme disent les yogi, les petits changements d’aujourd’hui sont les grands changements de demain. 

Commencez par intégrer cette nouvelle habitude, celle qui aura le plus d’impact sur le long terme, puis, petit à petit,  à raison de constance, intégrer des postures intégrant des mouvements, des rotations, des inversions,  et une dynamique respiratoire plus intense. 

Vous allez sentir la différence.

Retrouvez ici dans le lien une séquence pour pratiquer 4 postures en respiration diaphragmatique,  Mettez en place de nouvelles habitudes!

https://youtu.be/EXfZ_-c3-rQ 

La respiration hypopressive c’est une approche sur trois  principes de vie 

bien dans sa peau  : …. , oxygénation de nos cellules , préservation du collagène et des tissus conjonctifs

bien dans ses baskets  : … belle posture , bon dos , marche aisée, belle allure 

bien dans sa tête  :   activer mieux le système parasympathique , meilleure  gestion des émotions, calmer le mental , être ici à l’instant présent. 

La motivation vous fait démarrer, mais c’est l’habitude qui vous fait persévérer.  Tim Rhon 

Penser que la respiration va de paire avec une bonne hygiène de vie alimentaire, en privilégiant une alimentation anti-inflammatoire pour réguler la glycémie, équilibrer les ratios en omégas, augmenter les antioxydants, avoir une nourriture faible en calories tout en étant dense au niveau nutritionnel, consommer de bonnes huiles végétales, s’initier plus régulièrement à la cuisine végétarienne et à la médecine ayurvédique.

Sans oublier les autres 5 médecins de base pour une vie saine et longue 

le soleil 
l’eau
la nature 
le rire
le repos 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre une nouvelle méthode facile pour prendre soin de toi